Vous avez dit « éjaculation précoce » ?

« Si c’est les meilleurs qui partent les premiers, que pensez des éjaculateurs précoces ? (Pierre Desproges) »

Bonjour à tous,

Sympa cette citation de Desproges  😉

Il y a un an et demi, un nouveau massage au nom évocateur et tentateur, venait étoffer ma carte des massages : L’Irrésistible invitation (massage du lingam extra).

C’est ainsi que je nommais ce massage unique, devenu désormais un Best seller de l’institut.

Pour tout vous dire, j’ai crée ce massage sur les conseils d’un client, conquis par ma technique très maîtrisée du massage du lingam, et qui avait vécu une expérience similaire mais de 45 minutes chez une masseuse tantrique à Angers.

En effet, les inconditionnels de ce massage ont pu le constater, L’irrésistible invitation ne se limite pas à une poignée de main… Vous l’aurez compris, le massage du lingam N’EST PAS UNE BRANLETTE (appelons les choses par leur petit nom…).

Grâce à ce long massage du lingam, l’énergie sexuelle s’étend et circule librement dans tout votre corps. J’utilise mon intuition pour détecter vos limites et construire lentement et « avec vous » votre plaisir sexuel.

Bien sûr, le massage du lingam à lui seul, ne peut pas résoudre les problèmes d’éjaculation précoce.

Et je travaille avec certains en ce sens depuis déjà plusieurs mois.

D’ailleurs la demande est telle que j’ai décidé de mettre en ligne, au printemps, une formation complète sur les techniques de contrôle de l’éjaculation qui ont fait leur preuve.

Elles ne sont pas légion, mais peuvent être d’une aide précieuse à ceux qui souffrent de ne pouvoir durer plus longtemps, à conditions qu’ils s’investissent un minimum quand même.

En attendant je voudrais revenir avec vous sur ce qu’est réellement l’éjaculation précoce.

Stop aux idées reçues…

Lorsqu’un client réserve un massage du lingam chez moi, la première question que je lui pose est :

Êtes-vous éjaculateur précoce ?
Et les réponses sont pour le moins étonnantes et révélatrices.

Certains pensent à tort qu’ils sont éjaculateurs précoces parce qu’ils éjaculent au bout de 5 minutes de va-et-vient du pénis à l’intérieur du vagin de leur partenaire.

Et pour cause…

Certains pensent qu’un homme capable de maintenir une érection et de faire l’amour pendant plus d’une heure est un merveilleux amant.

C’est faux bien sûr…

La plupart des femmes n’ont que faire d’un marathonien du sexe, ce n’est absolument pas excitant.

Pire même…

Chez beaucoup de femmes, au bout d’une vingtaine de minutes de va-et-vient, le vagin devient douloureux et la pénétration vire au cauchemar.

Le coït idéal ne doit être ni trop long, ni trop court…

A titre personnel, et à moins que vous ne soyez adepte du Slow sex, je pense que pour qu’elle reste agréable, la pénétration doit durer plus de 5 minutes mais moins de 20.

Malheureusement pour eux et pour leur partenaire, certains hommes ne tiennent même pas cinq minutes.
Et quand ils arrivent à glisser leur pénis dans le vagin d’une femme sans éjaculer sur-le-champ, ils commandent le champagne.

La faute à qui, ou à quoi ?

La peur de ne pas être à la hauteur sans doute…
Le stress aussi…
La maladie parfois…

Cela signifie t-il qu’ils sont éjaculateurs précoces ?
Ne sont-ils pas plutôt des « rapides » ?

La différence entre le « rapide » et l’éjaculateur précoce ?

Les spécialistes eux-mêmes semblent avoir du mal à définir cette limite.

Pour certains, il y a éjaculation précoce lorsque la pénétration dure moins de 30 secondes.

Pour d’autres il y a éjaculation précoce si la pénétration dure moins de 3 minutes.

Je serai plus indulgente…

Personnellement je pense que l’éjaculateur précoce, et j’en ai rencontrés, est celui qui jouit avant même d’avoir toucher le corps de sa partenaire.
Ou encore celui qui jouit à la suite de préliminaires modérés, ou lorsque son pénis pénètre dans le vagin de sa partenaire.

Pour moi, celui qui éjacule au bout de 6 ou 7 aller-retours est simplement un rapide.

Donc pas de panique…

Il existe bien sûr plusieurs méthodes pour soigner l’éjaculation précoce, ou prématurée, mais sans un réel travail sur soi-même il est difficile d’en venir à bout.

Il y a des techniques efficaces à court terme (le Squeezing, ou le Stop & go), vous trouverez de nombreuses pages traitant de ces techniques sur internet, et d’autres, plus intéressantes, efficaces à long terme…

Ce sont celles-là que j’aborderai dans la nouvelle formation que je mettrai en ligne au printemps.

Sachez tout de même que si vous voulez réellement guérir de votre éjaculation précoce, les techniques à court terme ne sont pas suffisantes et présentent quelques inconvénients.

En effet, même dans l’hypothèse où ces pauses sont convenues, elles altèrent la spontanéité et donc la qualité de l’acte sexuel.
Un effet tue-l’amour en somme…

En conclusion

Pour conclure cet article et en tenant compte de mon expérience personnelle, je suis intimement convaincue qu’il y a plus de « rapides » que d’éjaculateurs précoces.

J’ajouterais également qu’apprendre à maîtriser votre éjaculation pour pouvoir  « limer plus longtemps » (pardonnez-moi l’expression) est une très mauvaise idée.

Les acteurs porno font davantage fantasmer les hommes que les femmes.

Et à part une de mes amies, qui se trouve être mon modèle pour les formations au massage du yoni, et deux ou trois autres femmes croisées dans des circonstances particulières, je ne connais pas de femme qui prenne plaisir à se faire besogner pendant 30 minutes ou plus…

En revanche, apprendre à maîtriser son éjaculation pour donner plus de plaisir à sa partenaire, faire durer les préliminaires, ou apprécier pleinement une fellation ou tout autre taquinerie est très louable, et même nécessaire pour retrouver une nouvelle sexualité dans le couple.

Merci de m’avoir lue
Chaleureusement
NADINE